Colocation mais pas de colocataire ?

Quel âge avez-vous ?

Moins de 18 ans

18 ans ou plus

Thibziboy   Colocation mais pas de colocataire ? 14 16/05/17 à 19:52

Voilà! Cela fait bientôt 6 ans que je suis ici et j'arrive bientôt à la fac. Alors entre temps j'ai redoublé pour partir aux USA, blah blah blah.
En fait, ma meilleure pote (qui est déjà à la fac de langues où je vais aller) m'a dit que 2 de ses potes cherchent quelqu'un pour reprendre leur coloc à la rentrée et que si j'étais intéressé (vu que je cherche des apparts), bah qu'il suffisait que je trouve un coloc.
Le truc est que:
- je n'ai pas été des plus sociables pour cette seconde année de term du coup je connais personne qui voudrait faire une colloc.
- je fais de l'anxiété sociale et même si je l'ai déjà fait (aux USA), je sais pas si je serai capable de faire une coloc sur plusieurs années.
- je suis un mec gay, littéraire et ennuyeux et la plupart des gens cherchent à éviter au moins l'une de ces 3 caractéristiques..

Alors autant j'ai quelques qualités incluant savoir faire la cuisine et avoir Netflix (et savoir réparer un ordi scié en deux), autant le reste du temps je suis comme un chat.

Du coup si quelqu'un a un conseil ou s'il cherche une colloc sur Brest, ça serait plus que bienvenue!

Colocation mais pas de colocataire ? 1/14 17/05/2017 à 10:05
T'as plein de groupes Facebook pour trouver des collocs, moi j'ai trouvé via la carte des collocs ^^
Colocation mais pas de colocataire ? 2/14 17/05/2017 à 13:53
Bah pour pas mal de coloc t'as un bon profil, ils veulent pas tous quelqu'un de fêtard et extraverti, suffit de trouver quelqu'un de calme comme toi. T'as des sites pour ça
Sinon bah trouve juste un appart seul si la coloc c'est pas fait pour toi, ca sert à rien de te rendre malade pour un pays dans lequel il n'est même pas très avantageux de choisir une coloc à un studio. Puis ca sert à rien de se jeter sur la première offre venue quand il en existe beauuuucoup d'autres.
Kit   
Colocation mais pas de colocataire ? 3/14 18/05/2017 à 16:29
Si tu fais une colloc avec un(e) bosseur/bosseuse je te jure que t'aura aucun problème ^^
Colocation mais pas de colocataire ? 4/14 18/05/2017 à 19:11
perso une coloc à 2 je trouve qu'il faut la faire avec quelqu'un qu'on connaît déjà bien, être sûr de bien s'entendre
Une coloc à 5, si ça colle pas avec tout le monde c'est pas bien grave, du moment qu'il n'y a pas de gros conflit. Mais à 2 ça peut vite devenir mortel si ça se passe mal... et si ton coloc te lâche un jour, bah t'es tout seul dans ta merde quoi, tu vas devoir payer le loyer à tout seul.

Et si t'es plutôt du genre pas trés sociable, ou que t'aimes être tranquille solo, pourquoi faire une coloc ? Tu pourrais trés bien vivre tout seul.
Colocation mais pas de colocataire ? 5/14 18/05/2017 à 20:04
En fait, mon père (assez radin, et assez inquiet pour moi mais qui le montre de la pire manière possible), me fout la pression pour trouver quelqu'un avec qui faire une coloc.
Après justement, comme il ne fait jamais comme tout le monde, il m'a dit qu'au pire, il m'achètera un appart pour que je m'y installe et que je puisse le sous-louer à un coloc ou deux.
Du coup je ne sais pas si je continue à chercher un coloc pour un appart à louer ou si j'attends qu'il fasse son truc et de me retrouver avec cette sorte de cuillère en argent dans la bouche..
Colocation mais pas de colocataire ? 6/14 18/05/2017 à 20:09
bah franchement niveau loyer tu payes pas forcément moins cher en coloc.
Le loyer d'un T3 et d'un studio c'est pas du tout le même, donc même si tu divises le loyer du T3 en 2, au final ça revient pas moins cher...
Colocation mais pas de colocataire ? 7/14 18/05/2017 à 20:21
Bah sur Brest avec un coloc, sur un appart de 70m2 t'en as pour 270€ au lieu de 550e et quelques, APL non comprise donc c'est pas la ville étudiante la moins chère pour rien ahah !
Colocation mais pas de colocataire ? 8/14 18/05/2017 à 21:12
Bah je trouve ca pire le coup d'acheter un appart, car si les colocs dégradent ou n'ont pas le train de vie que tu souhaiterais qu'ils aient, ca va être un enfer pour toi de te taire (ou non), et eventually un enfer pour vous tous au final, mauvaise ambiance assurée je trouve.

Donc deux choix, tu t'imposes face à ton père et tu le sommes de payer pour un studio voire t2 selon les montants, soit tu trouves quelqu'un comme toi. Encore une fois, j'ai vu beaucoup d'annonces de gens qui veulent quelqu'un de discret, pas fêtard, etc. Et ca, bah soit t'épluches leboncoin pour une coloc déja existante, soit tu cherches sur un site fait pour trouver des futurs colocs. Sinon t'as aussi pas mal de gens qui cherchent un coloc mais qui souvent sont en déplacement (ou chez leur compagnon), donc t'es tranquille la plupart du temps. Dernière option, envisage p-e la chambre chez l'habitant. Tranquillou, parfois t'as quasi tout à portée de main sans avoir besoin de croiser qui que ce soit.
C'est pas les options qui manquent, pas besoin d'aller acheter un truc
Colocation mais pas de colocataire ? 9/14 18/05/2017 à 23:11
C'est surtout que je vais devoir rester à priori minimum 5 ans dans cet appart, et mes parents (et donc là où je vis maintenant) sont à 65km, du coup déjà que le fait de repasser de la campagne à la ville (j'habite à la campagne depuis mes 6 ans) va être un coup à accuser, il faut vraiment que j'ai un truc où je ne me fais pas virer au bout de deux ans parce que les proprios sont "bêtes".
Après, justement, pour un/des potentiel(s) coloc(s), je me fous un peu du train de vie, je serai à l'aise si c'est quelqu'un de tranquille comme si c'est quelqu'un de fêtard puisque moi-même je suis entre les deux.
Et là ma meilleure amie (qui vit déjà sur Brest et va à ma fac de l'année pro) m'a dit qu'au pire elle serait partante pour une coloc, appart loué ou acheté donc à la limite j'aurai une coloc que je connais, plus un/une en plus.

C'est surtout que je me base sur le fait que tant que la personne est LGBT friendly, alors peu importe son train de vie, ça m'ira.
Après j'ai jamais fait de coloc à part 2 mois avec un Argentin aux US, donc je sais pas trop non plus qu'est-ce que je dois chercher dans un coloc à part mon critère lgbt-friendly
Colocation mais pas de colocataire ? 10/14 19/05/2017 à 00:17
Bah je trouve que la fac, et 'encore plus' en fac de lettre, les esprits sont très ouverts, donc si c'est une ville étudiante (je connais pas Brest après) y'a peu de chances que tu tombes sur de gros teubés. Puis de toute façon, les colocs tu les rencontres au préalable, une discussion devrait être suffisante pour te faire une idée sur les gens. Evite juste de trop focus sur le fait que tu sois gay. Les gens un minimum intelligents s'en tapent, c'est pas un trait de caractère, c'est ta vie perso. Plus tu vas penser à ça, plus les gens vont le ressentir, et là ca devient un peu awkward. J'ai rencontré un type récemment, black, et il ramenait tout à sa couleur de peau, vert ou bleu je m'en tapais, c'est lui qui a rendu ça ennuyeux et bizarre. Enfin bref j'm'égare. C'est juste un conseil si t'es amené à rencontrer de futurs colocs

Enfin je trouve que tu t'inquiètes beaucoup pour pas grand chose ahah.
Coloc ou seul, t'as autant de chances de te faire jarter par les proprio si ils décident de récupérer leur bien pour d'autres fins ! Ensuite bah, au pire c'est pas dramatique, si le souci de ton père c'est plus une histoire de radinerie (assez paradoxale ahah) qu'une histoire de moyens, c'est pas très grave. Plein de raisons peuvent pousser à déménager (type imprévus du logement en lui même ou projets de vie différents au fil du temps car après tout tu rentres à peine en fac). J'ai déménagé six fois en six ans dans la même ville alors que j'ai jamais un rond alors ahah. Puis bon, 65km c'est pas du tout loin, t'inquiète (surtout comparé aux usa)! Jcomprends que tu veuilles un logement sur du long terme parce Ue demenager c'est rigolo une fois mais pas dix, mais c'est pas tellement quelque chose que tu peux vraiment contrôler au final. Après bon bah si ton père a les moyens, acheter ca peut toujours être un bon investissement écoute !

Puis je pars du principe que la coloc c'est relou (enfin j'aime bien la coloc hein) mais dans le sens où c'est en général les locataires/colocs qui doivent trouver une autre personne pour remplacer la personne qui se casse. Après si au final t'es serein à propos de cette option ou qu'avec ta pote ca se passe (et surtout que ca se passe bien), tant mieux! (:
Demande toi ce qui te dérange ou non niveau hygiène, rangement, partage de dépenses, bruit, niveau de fêtardise, etc...
Colocation mais pas de colocataire ? 11/14 20/05/2017 à 01:16
ouai si t'achétes et que tes colocs sont relou, bah tu pourras pas partir, tu seras obligé de les supporter 5 ans s'ils ont envie de rester 5 ans.
Puis du coup ton pére te fera encore plus iech pour que tu trouves quelqu'un rapidement, parce qu'un achat ça coûte cher, faut le rentabiliser.
En plus dans 5 ans l'appart va servir à quoi concrétement ? S'il sert plus à personne, ça vaut pas le coup d'acheter je pense.

Puis y'a pas de raison d'être foutu à la porte dans 2 ans. Quand on sait que certains peuvent rester des mois voir des années sans payer leur loyer, si toi tu payes tu peux pas te faire virer. Et le mec n'a aucun intérêt à te virer si tu fais pas chier le monde.
Colocation mais pas de colocataire ? 12/14 20/05/2017 à 15:22
Mon père a acheté un appart à Brest quand j'y étais pour mes études. Quand je suis partie, il l'a revendu (avec un bonus puisqu'entretemps, la construction du tram était terminée et ça rajoutait de la valeur)

J'imagine que son père ne va pas le faire vivre dans une cave à 30kms de la fac/du centre-ville, donc au pire, il trouvera facilement des étudiants qui seront intéressés de louer l'appart quand il sera vacant. Et vu que ses parents n'habitent pas loin, il y a moyen que dans 5 ans, ils aient eux-même envie d'y habiter pour se rapprocher de la ville…

M'enfin bref, je pense que si t'as les moyens, acheter est toujours mieux. Au moins, tu vas pas te retrouver bloqué avec un coloc insupportable: déjà, t'as le choix de la personne, et si ça marche vraiment pas, tu le vires.
Smile Jap
Colocation mais pas de colocataire ? 13/14 20/05/2017 à 23:43
Dans 5 ans mon frère partira à la fac en fait ahah et je suis même pas sûr de bouger de Brest une fois mes études terminées!
C'est un peu ça qui m'intéresse justement, le choix du coloc: en location il faudrait que je fasse vite, si mon père l'achète il me foutra doucement mais pas tant que ça la pression (c'est moi qui ait parlé de le sous-louer, lui il me connaît il sait qu'aussi bien je voudrai vraiment avoir mon appart pour moi seul).

En fait je suis pas encore inscrit dans ma fac mais je suis déjà inscrit dans l'assos de la LLCE, du coup on fera peut-être des soirées ou des réunions chez moi et même autrement certains squatteront sûrement de temps en temps!

Bref, après quelques jours de réflexions, même si on va pas le faire de suite, acheter pourrait être mieux, surtout vu que j'ai vécu toute ma vie proprio (enfin mes parents) du lieu où je vivais et que ça risquerait d'être trop compliqué pour ma tête d'angoissé de gérer les problèmes de loyer/APL/bourses ne tombant pas au bon moment.
Colocation mais pas de colocataire ? 14/14 21/05/2017 à 00:09
Bastard Barbie a écrit :

Mon père a acheté un appart à Brest quand j'y étais pour mes études. Quand je suis partie, il l'a revendu (avec un bonus puisqu'entretemps, la construction du tram était terminée et ça rajoutait de la valeur)

J'imagine que son père ne va pas le faire vivre dans une cave à 30kms de la fac/du centre-ville, donc au pire, il trouvera facilement des étudiants qui seront intéressés de louer l'appart quand il sera vacant. Et vu que ses parents n'habitent pas loin, il y a moyen que dans 5 ans, ils aient eux-même envie d'y habiter pour se rapprocher de la ville…

M'enfin bref, je pense que si t'as les moyens, acheter est toujours mieux. Au moins, tu vas pas te retrouver bloqué avec un coloc insupportable: déjà, t'as le choix de la personne, et si ça marche vraiment pas, tu le vires.


sauf que tu peux pas virer quelqu'un comme ça. Déjà que tu peux rester des mois dans un appart sans payer ton loyer, donc tant que le mec paye son loyer, t'as pas le droit de le virer, sauf à la fin du bail (mais s'il est signé pour 3 ans, eh bah tu te le tapes 3 ans)

c'est beaucoup plus facile de partir d'une coloc insupportable quand tu loue toi même, il suffit de faire ton préavis et partir ailleurs, un appart c'pas bien compliqué à trouver. Surtout en tant qu'étudiant, les agences prennent les revenus des parents donc tu loue limite plus facilement qu'un smicard à qui on va dire "ah non désolé, vous gagnez pas 3 fois le loyer niveau salaire"

puis les bourses et apl une fois que c'est lancé, tu touches tous les mois sans soucis à la même date. C'est les 2-3 premiers mois que c'est galére, le temps que ça se mette en place. Au pire si tes parents sont prêt à acheter, ils seront bien prêt à t'avancer ton loyer en cas de soucis, y'a pas de quoi stresser pour ça.
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne