Que deviennent ces personnes?

Quel âge avez-vous ?

Moins de 18 ans

18 ans ou plus

Crom   Que deviennent ces personnes? 10 13/04/20 à 02:51

Hey les gens Smile mon tour de créer des topics inutiles pour les rescapés x)
Je regardais les sujets auxquels j'ai jadis répondu et je me suis demandée, après tout ce temps... Que deviennent ces gens?
Parfois des personnes qui parlaient de suicide, des gens en détresse... Est-ce que la vie a fini par leur sourire? Est-ce qu'elles s'en sont sorties?
Quand je vois certaines de mes réponses et la détresse dans laquelle j'étais moi même... Et en comparant avec la personne que je suis aujourd'hui... ça me fait réfléchir et j'espère qu'elles vont mieux.
Vous aussi parfois vous y pensez?

Que deviennent ces personnes? 1/10 15/04/2020 à 06:20
Jsuis toujours en vie malgré les merdes de mon adolescence que, je crois, j'ai développé ici par le passé ! Jpose ça ici vu que je suis presque sur que tu m'avais conseillé et tout à l'époque Surprised Voilà si ça peut te rassurer mdrrr
Que deviennent ces personnes? 2/10 18/04/2020 à 01:05
La même. :') Y a des merdes qu'on se traîne à vie, mais j'ai appris à vivre avec.
Je ne me rappelle pas tout ce que j'ai pu déballer sur le forum, mais je suis à peu près sûre de m'être cachée derrière l'option anonyme à chaque fois qu'un sujet était vraiment personnel... du coup, j'ai probablement pas beaucoup marqué les esprits, mais ça n'allait pas et je suis toujours là.

Honnêtement, je ne pense pas souvent à tous ces posts passés. Plutôt aux personnes récurrentes, que j'ai pu beaucoup lire à l'époque. Et oui je me demande ce qu'elles deviennent ; ce que vous devenez tous.
Mais surtout, je pense que passer du temps ici m'a sensibilisée à beaucoup plus de thématiques que je ne l'aurait été sinon.
Il n'y a pas un jour sans que je me demande comment favoriser le bonheur pour tous ceux qui m'entourent (y compris les inconnus croisés). Prévenir plutôt que guérir...

Récemment une petite-cousine a eu l'âge que j'avais la première fois que j'ai pensé au suicide. J'ai vraiment peur qu'elle vive la même chose.
Que deviennent ces personnes? 3/10 04/05/2020 à 16:04
Délices.C a écrit :

La même. :') Y a des merdes qu'on se traîne à vie, mais j'ai appris à vivre avec.
Je ne me rappelle pas tout ce que j'ai pu déballer sur le forum, mais je suis à peu près sûre de m'être cachée derrière l'option anonyme à chaque fois qu'un sujet était vraiment personnel... du coup, j'ai probablement pas beaucoup marqué les esprits, mais ça n'allait pas et je suis toujours là.

Honnêtement, je ne pense pas souvent à tous ces posts passés. Plutôt aux personnes récurrentes, que j'ai pu beaucoup lire à l'époque. Et oui je me demande ce qu'elles deviennent ; ce que vous devenez tous.
Mais surtout, je pense que passer du temps ici m'a sensibilisée à beaucoup plus de thématiques que je ne l'aurait été sinon.
Il n'y a pas un jour sans que je me demande comment favoriser le bonheur pour tous ceux qui m'entourent (y compris les inconnus croisés). Prévenir plutôt que guérir...

Récemment une petite-cousine a eu l'âge que j'avais la première fois que j'ai pensé au suicide. J'ai vraiment peur qu'elle vive la même chose.


En te lisant, je me demande surtout si les ados ont encore un échappatoire comme l'a été SE pour moi. Dès que j'avais une question ou un doute, il y avait toujours quelqu'un de bienveillant pour répondre. Qu'en est-il aujourd'hui ?
As if   
Que deviennent ces personnes? 4/10 13/05/2020 à 22:58
Avant je voulais grave baiser de fou, genre je m'en foutais tu vois mais au fond j'avais une tchoin qui dormait en moi.
Actuellement chaque début d'année je me fais une période d'abstinence de 4-5 mois pour canaliser la tchoin qui dort en moi et ça fait vla du bien.

Je pensais jamais devenir un artiste, pour tout dire mon plan c'était de crever à 21 ans pour ne pas avoir à être un adulte.
Au final j'ai envie de vivre une belle vie de couple avec des enfants et je me construit ma vie d'artiste.
Crom   
Que deviennent ces personnes? 5/10 14/05/2020 à 02:45
Dans tous les cas, que votre vie se soit améliorée ou que vous continuiez à l'endurer, on est encore là pour en témoigner. Toujours la force de continuer et le courage d'aller de l'avant, en tout cas je vous le souhaite. C'est ultra cliché mais la roue finit toujours par tourner

Ouais, je suppose que ce genre de site d'entraide n'existe plus, les choses évoluent et les jeunes trouveront de l'aide d'une autre façon... Mais c'est vrai que cet endroit m'a pas mal aidée et je savais qu'il y aurait toujours quelqu'un pour me répondre. Même si j'ai parfois trollé y avait toujours des gens pour conseiller

Puis les rencontres que j'ai faites ici qui ont changé ma vie... Que de souvenirs x)
Que deviennent ces personnes? 6/10 21/05/2020 à 09:00
Pouwette_ a écrit :

Délices.C a écrit :

La même. :') Y a des merdes qu'on se traîne à vie, mais j'ai appris à vivre avec.
Je ne me rappelle pas tout ce que j'ai pu déballer sur le forum, mais je suis à peu près sûre de m'être cachée derrière l'option anonyme à chaque fois qu'un sujet était vraiment personnel... du coup, j'ai probablement pas beaucoup marqué les esprits, mais ça n'allait pas et je suis toujours là.

Honnêtement, je ne pense pas souvent à tous ces posts passés. Plutôt aux personnes récurrentes, que j'ai pu beaucoup lire à l'époque. Et oui je me demande ce qu'elles deviennent ; ce que vous devenez tous.
Mais surtout, je pense que passer du temps ici m'a sensibilisée à beaucoup plus de thématiques que je ne l'aurait été sinon.
Il n'y a pas un jour sans que je me demande comment favoriser le bonheur pour tous ceux qui m'entourent (y compris les inconnus croisés). Prévenir plutôt que guérir...

Récemment une petite-cousine a eu l'âge que j'avais la première fois que j'ai pensé au suicide. J'ai vraiment peur qu'elle vive la même chose.


En te lisant, je me demande surtout si les ados ont encore un échappatoire comme l'a été SE pour moi. Dès que j'avais une question ou un doute, il y avait toujours quelqu'un de bienveillant pour répondre. Qu'en est-il aujourd'hui ?

C'est le problème ... si actuellement il n'y a pas de chose pour remplacer ce qu'a été SE à l'époque, ça renforce l'isolement, le silence et la souffrance des ados en difficulté d'une quelconque manière. Perso, j'aimerais réellement m'impliquer dans plein de causes, aider les gens avec les discriminations et tout mais vu l'estime que j'ai de moi, qui suis-je pour donner des leçons aux autres et leur dire de s'aimer soi-même alors que je me hais ? ^^'
As if   
Que deviennent ces personnes? 7/10 21/05/2020 à 10:27
Shinobu-Nevoca a écrit :

Pouwette_ a écrit :

Délices.C a écrit :

La même. :') Y a des merdes qu'on se traîne à vie, mais j'ai appris à vivre avec.
Je ne me rappelle pas tout ce que j'ai pu déballer sur le forum, mais je suis à peu près sûre de m'être cachée derrière l'option anonyme à chaque fois qu'un sujet était vraiment personnel... du coup, j'ai probablement pas beaucoup marqué les esprits, mais ça n'allait pas et je suis toujours là.

Honnêtement, je ne pense pas souvent à tous ces posts passés. Plutôt aux personnes récurrentes, que j'ai pu beaucoup lire à l'époque. Et oui je me demande ce qu'elles deviennent ; ce que vous devenez tous.
Mais surtout, je pense que passer du temps ici m'a sensibilisée à beaucoup plus de thématiques que je ne l'aurait été sinon.
Il n'y a pas un jour sans que je me demande comment favoriser le bonheur pour tous ceux qui m'entourent (y compris les inconnus croisés). Prévenir plutôt que guérir...

Récemment une petite-cousine a eu l'âge que j'avais la première fois que j'ai pensé au suicide. J'ai vraiment peur qu'elle vive la même chose.


En te lisant, je me demande surtout si les ados ont encore un échappatoire comme l'a été SE pour moi. Dès que j'avais une question ou un doute, il y avait toujours quelqu'un de bienveillant pour répondre. Qu'en est-il aujourd'hui ?

C'est le problème ... si actuellement il n'y a pas de chose pour remplacer ce qu'a été SE à l'époque, ça renforce l'isolement, le silence et la souffrance des ados en difficulté d'une quelconque manière. Perso, j'aimerais réellement m'impliquer dans plein de causes, aider les gens avec les discriminations et tout mais vu l'estime que j'ai de moi, qui suis-je pour donner des leçons aux autres et leur dire de s'aimer soi-même alors que je me hais ? ^^'

T'as encore une mauvaise estime de toi même Surprised
Mais monsieur j'ai un secret.
Fait des squats, choppe un cul d'enfer et tu ne pourras que t'aimer Cool
Crom   
Que deviennent ces personnes? 8/10 22/05/2020 à 03:21
As if a écrit :

Shinobu-Nevoca a écrit :

Pouwette_ a écrit :

Délices.C a écrit :

La même. :') Y a des merdes qu'on se traîne à vie, mais j'ai appris à vivre avec.
Je ne me rappelle pas tout ce que j'ai pu déballer sur le forum, mais je suis à peu près sûre de m'être cachée derrière l'option anonyme à chaque fois qu'un sujet était vraiment personnel... du coup, j'ai probablement pas beaucoup marqué les esprits, mais ça n'allait pas et je suis toujours là.

Honnêtement, je ne pense pas souvent à tous ces posts passés. Plutôt aux personnes récurrentes, que j'ai pu beaucoup lire à l'époque. Et oui je me demande ce qu'elles deviennent ; ce que vous devenez tous.
Mais surtout, je pense que passer du temps ici m'a sensibilisée à beaucoup plus de thématiques que je ne l'aurait été sinon.
Il n'y a pas un jour sans que je me demande comment favoriser le bonheur pour tous ceux qui m'entourent (y compris les inconnus croisés). Prévenir plutôt que guérir...

Récemment une petite-cousine a eu l'âge que j'avais la première fois que j'ai pensé au suicide. J'ai vraiment peur qu'elle vive la même chose.


En te lisant, je me demande surtout si les ados ont encore un échappatoire comme l'a été SE pour moi. Dès que j'avais une question ou un doute, il y avait toujours quelqu'un de bienveillant pour répondre. Qu'en est-il aujourd'hui ?

C'est le problème ... si actuellement il n'y a pas de chose pour remplacer ce qu'a été SE à l'époque, ça renforce l'isolement, le silence et la souffrance des ados en difficulté d'une quelconque manière. Perso, j'aimerais réellement m'impliquer dans plein de causes, aider les gens avec les discriminations et tout mais vu l'estime que j'ai de moi, qui suis-je pour donner des leçons aux autres et leur dire de s'aimer soi-même alors que je me hais ? ^^'

T'as encore une mauvaise estime de toi même
Mais monsieur j'ai un secret.
Fait des squats, choppe un cul d'enfer et tu ne pourras que t'aimer


Oui, alors je sais pas si c'est de l'humour mais cette technique marche pas pour tout le monde. Je parle en connaissance de cause.
Déjà parce-qu'avoir une mauvaise estime de soi ne signifie pas forcément ne pas aimer son corps, et inversement. Ensuite parce-qu'avoir un corps qui correspond aux canons de beautés ne donne pas nécessairement une bonne estime de soi, ça pourrait même avoir l'effet inverse si on constate que les changements apportés n'ont au final rien résolu.
Apprendre à s'aimer ça passe par une introspection profonde et une remise en question. Ce mal être a une origine et la trouver n'est certes pas facile mais essentiel pour avancer. Encore une fois, je parle en connaissance de cause. (Ici y doit y avoir juste deux personnes qui savent de quoi je parle x) )

Actuellement je me sens bien, j'ai compris ce qui clochait et j'ai appris à m'aimer, pour autant je nage pas dans le bonheur. S'aimer, dans certains cas, c'est une lutte quotidienne.
Voilà, juste pour réagir, parce-que ça me titille un peu quand je vois "t'es malheureux? Fais du sport" "T'es en dépression? Sors de chez toi." etc... Rien n'est aussi simple

Pour revenir sur "j'aimerais m'impliquer dans plein de causes, mais avec mon estime de moi..." je pense que ça peut être une solution, justement, pour améliorer ton estime de toi. Certes on s'investi pour les autres, mais on ne peut pas culpabiliser de ressentir une certaine fierté suite à des bonnes actions. Sans pour autant prendre la grosse tête, c'est juste le karma si tu veux. Fais des bonnes actions et elles te reviendront.
As if   
Que deviennent ces personnes? 9/10 23/05/2020 à 20:53
C'était 100% de l'humour, je suis un troll de renom.
L'estime de soit, si je dois en parler sérieusement autant que s'aimer sois-même je crois pas en une technique, je pense même pas qu'il existe de conseils.
Chacun sur ce forum a j'imagine trouvé sa propre solution parce que j'imagine que le manque d'estime/amour pour soit a pour chacun une source différente.
Je sais que perso il m'a suffit de me répéter chaque jour que je m'aime, je suis génial et de devenir gentil, aider mon prochain sans rien attendre en retour pour que tout aille mieux.
Ah et aussi n'en avoir absolument rien à foutre du monde extérieur, même si ce point a été un peu trop développé :p
Que deviennent ces personnes? 10/10 24/05/2020 à 05:50
Je suis entièrement d'accord aec vous deux du coup je vois pas quoi ajouter si ce n'est "T'en fais pas As if j'ai déjà un cul d'enfer" comme tu disais dans ton sorte de flash info publicitaire XD

Sinon oui c'est bien d'aider les autres et tout mais je me sens ni légitime, ni capable et si jamais je me loupe dans mon aide ben je vais m'en vouloir et me le reprocher jusqu'à ma mort donc bon ...

( je sais qu'en ce moment vous vous dites "quel sale gosse compliqué !" et c'est vrai mais je vous zut xD )
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne