Marre de cette vie

Quel âge avez-vous ?

Moins de 18 ans

18 ans ou plus

Anonyme Marre de cette vie 18 13/11/13 à 19:55

Alors voilà je suis actuellement dans une longue dépression de deux ans déjà ma vie se résume à une routine pénible et horrible, je suis toujours au milieu de disputes dans ma famille, la plupart de mes amis sont partis dans d'autre villes, fou amoureux d'une fille qui sans me l'avoir dit ma bien fait comprendre que se serait jamais envisageable entre nous je commence à tomber de haut, vous-savez beaucoup de gens vont prendre sa pour une petite dépression mais je peux vous garantir que ma vie est loin d'etre un conte de fée la mort d'un bon ami ne fait aggraver les choses le suicide jy pense parfois je pense avoir une malédiction je n'ai jamais été amoureux je ne connais pas le sommeil mes nuits sont des tortures entre pleure et tristesse je souris aux gens que je côtoie mais je crois que ma vie est inutile. Si des gens sont dans le même état je les écoute Confused

Marre de cette vie 1/18 13/11/2013 à 21:01
Chacun ses soucis, chacun se bouge le cul pour améliorer son quotidien.

Le ouin-ouin ça dure 3 secondes, après tu prends ta vie en main. (:
Marre de cette vie 2/18 13/11/2013 à 21:06
Bon alors déjà, ceux qui te disent que c'est rien, que t'as pas de vrais problèmes, que c'est pas une dépression et que blabla, ce sont des abrutis et tu les écoutes pas, si toi tu te sens pas bien, t'as pas à te justifier.

Ceci étant dit, je suis plus ou moins passée par là et je sais que sur le coup ça parait complètement insolvable, on a l'impression que ça ne s'arrangera jamais, que rien ne vaut la peine. C'est un peu con ce que je vais dire, mais si tu t'accroches, ça passe. Ca demande beaucoup d'efforts et d'énergie, mais ce n'est pas une fatalité même si c'est dur.

Le mieux c'est de se faire aider un peu, parce que seul c'est vraiment difficile. Va voir ton généraliste, parle lui de tout ça et demande lui des adresses (style CMP) où tu pourrais aller pour voir un psychologue ou un psychiatre.
Marre de cette vie 3/18 13/11/2013 à 21:08
PontLymphe. a écrit :

Chacun ses soucis, chacun se bouge le cul pour améliorer son quotidien.

Le ouin-ouin ça dure 3 secondes, après tu prends ta vie en main. (:




+1000

Man, t'es pas le seul dans cette galère. Mais comme l'a dit PontLymphe, si tu te donnes les moyens d'avancer sans plier sous le poids des soucis qui s'accumulent, tu parviendras a tout réussir. Attention, je dit pas que c'est facile, loin de là.
Sora   
Marre de cette vie 4/18 13/11/2013 à 21:10
T'as 18 ans, peut être dans 2 ans t'auras pleins de potes, une copine géniale et tout sera rose.

2 ans ça parait un peu long, mais entre 18 ans et 20 ans t'as rien vécu de ta vie, t'as encore le temps que tout change
Nedi 
Marre de cette vie 5/18 13/11/2013 à 21:16
Dis toi qu'il y a pire, et voilà
Marre de cette vie 6/18 13/11/2013 à 21:55
Nedi a écrit :

Dis toi qu'il y a pire, et voilà




Ouaou. Je suis sûre que grâce à cette phrase, il va tout de suite aller mieux ! Comment d'autres personnes n'ont-elles pas pu y penser ?

Sérieusement sans l'avoir vécu, on peut pas savoir, mais je rejoins Dazz', en t'accrochant, tu remonteras la pente, ça et de l'aide, certes ça prendra du temps, mais ça fonctionne !
Crom   
Marre de cette vie 7/18 13/11/2013 à 21:56
Je suis passé par là, à quelques exceptions près, mais je vois ce que c'est.
Je m'en suis sorti y a à peine quelques mois et c'est arrivé un peu par hasard, je t'explique.
Dans ma dépression, le seul moyen que j'avais de tenir, c'était la haine. Sauf que la haine ca me rongeait encore plus.
Arrive le jour où on part avec l'école au Portugal, pendant une semaine. Je m'étais déjà fais à l'idée que je serais seul avec des gens pour qui je ne compte pas. Mais en fait j'ai réalisé que je m'étais trompé et que c'est des personnes formidables. (ça c'est ce qui m'est arrivé, donc pour toi c'est là que ca se passe). Je me suis relevé et me suis dis que finalement, ca valait le cout de me battre et de positiver. Je me suis fait un dicton magique qui règle tout: "si j'ai un problème dans la vie, je le cogne jusqu'à ce qu'il crève". En gros, si t'as un problème tu te bats ^^

Mais en attendant, si t'as pas envie de parler à quelqu'un, tu peux faire un truc tout con qui m'a bien aidé: t'écris un journal. Quand t'as un coup de déprime, t'écris ce qui te passe par la tete. C'est con mais ca te permettra de pas garder tout en toi et de te lacher ^^

Si t'as besoin, mp ;)
Marre de cette vie 8/18 13/11/2013 à 21:57
Arrête de te faire sodomiser notamment par les évènements et le temps qui passe. Soumet le temps à tes actions et à ta volonté ! Agit et construit, en dehors de toi ou sur toi.

C'est quoi ces gens qui se plaignent des dès et qui jouent pas ? Bon d'accord c'est chiant, on peut vivre dans un cadre difficile, mais faut savoir jongler avec les évènements et créer des évènement toi meme
Sorem   
Marre de cette vie 9/18 13/11/2013 à 22:15
Trouve des raisons à ce qui ne va pas, et construit les plans pour les régler: tu verras que, dès le départ, tu n'as pas besoin du résultat pour sentir la différence, mais de savoir que tu fais quelque chose dans la bonne direction, que tu agis. Smile
Anonyme_717159 
Marre de cette vie 10/18 13/11/2013 à 22:21
Sora a écrit :

T'as 18 ans, peut être dans 2 ans t'auras pleins de potes, une copine géniale et tout sera rose.

2 ans ça parait un peu long, mais entre 18 ans et 20 ans t'as rien vécu de ta vie, t'as encore le temps que tout change




Je vis à peu près ce qu'il vit , et c'est facile de dire ça mais qu'en t'es malheureux depuis déjà 2 ans et qu'il y a deux ans tu te rassurais en te disant déjà "Vivement que le temps passe et que ça s'arrange" Et que tu vois qu'en 2 ans rien n'a changé Bah ça marche plus de penser ça , ça t'enfonce encore plus.
Anonyme 
Marre de cette vie 11/18 14/11/2013 à 00:42
Vous savez en lisant tous vos commentaires et je vous en remercie par ailleurs j'ai compris une chose qu'il fallait se battre "se battre" me dites-vous, tous les jours je me lève les matins avec cette conviction tous les jours je m’efforce de rire de maquer mon désarroi, d'agir comme tous les gens de mon age, tous les jours je garde le contrôle de mes sentiments envers "une personne", tous les jours je vis mais je commence à ne plus voir la vie en rose et depuis déjà un bon bout de temps...
Anonyme 
Marre de cette vie 12/18 14/11/2013 à 00:49
Vous allez peut être pas me croire ou me prendre pour un dingue mais la seule personne qui me donne l'envie et l'espoir de vivre reste cette fille pour laquelle je ferai tout et n'importe quoi, pour laquelle je donnerai ma vie c'est elle seule qui me donne la force qui fait en sorte que je prenne sur moi mais quand celle-ci se moque de vous quand la seule chose qui vous fait tenir vous glisse entre les mains alors il reste le néant, l'enfer, la solitude, un monde qui ne vaut pas le coup.
Je tiens à adresser un message à un grand nombre de mec en couple avec leur petite chérie "si votre chérie est amoureuse de vous même si elle est trop attachante, trop jalouse et bien pardonner lui tout et penser à la chance que vous avez vous êtes l'homme le plus chanceux et pour sa je vous envie".
Crom   
Marre de cette vie 13/18 14/11/2013 à 01:06
Ok, t'es mon double du passé en gros ^^ Les filles, ca va, ca vient, y en a d'autres, blablabla tu connais la chanson. Elle te donnait de l'espoir et tu faisait des efforts pour elle? He ben continue à faire des efforts. Tu vois plus la vie en rose? he ben change de couleur. Tu regardes la vie droit dans les yeux et tu lui enfonce dans le crane que c'est toi qui commande. Tu parles du suicide, mais c'est certainement pas la vie qui va pousser quelq'un à la mort.
Essaye de voir le coté positif de toutes choses. Au début, tu te forceras et après tu ne verras que ça ;)
Anonyme_504451 
Marre de cette vie 14/18 14/11/2013 à 18:16
Je ne souhaite pas qu'on me reconnaisse, mais j'aimerais te dire deux trois choses.

Contrairement à toi, à ton âge j'avais un copain; une situation familiale très dure (en partie parce que mes parents n'acceptaient pas mon copain), des soucis financiers qu'on connaît toujours, des crises d'hystérie de ma mère qui ont fait que je me sentais tellement mal que je ne pouvais plus suivre en cours et du coup, comme j'arrivais pas à tenir la pression, j'ai arrêté mon école, et mon copain m'a quittée.
Sache qu'à cette période là, je me suis sentie comme une moins que rien, déjà parce que comme je ne suivais plus de cours, les insultes de ma mère qui disait que j'étais une bonne à rien étaient justifiés, que tous les membres de ma famille sauf mon père me manquaient de respect, parce que comme ma mère le faisait, c'était permis, et je n'arrivais pas à trouver de travail.
Ma mère a porté plainte contre moi à plusieurs reprises pour des faits qui se sont avérés faux, et comme j'avais toujours une tendance à provoquer les policiers, les enquêtes duraient de plus en plus longtemps.

Un jour, j'ai voulu fuguer de chez moi. Je suis partie trois jours et mon père a fait une attaque cardiaque, du coup, même ça, je ne pouvais plus le faire.

Au bout d'un moment, je suis partie un mois isolée de ma famille, contre ma volonté mais sur la décision de mon père. Je ne me sentais pas plus heureuse quand je suis revenue, mais je me suis sentie plus sereine, même si une fois à l'étranger, je pleurais parce que je me suis rendue compte que ce qui me manquait, c'étaient des repères, je n'en avais aucun. J'avais pas de vrais amis sur qui compter, ni de parents qui m'épaulaient ou me soutenaient, et ma mère allait recommencer à faire de ma vie un enfer.

Je me suis beaucoup posé de questions sur mon existence, et le temps m'a surtout rendue plus calme.

Ce qui m'est arrivé date maintenant d'un an, depuis, je me suis remise en couple, j'ai trouvé un travail, j'ai repris les cours et je ne compte pas arrêter.
Je ne sais pas si ce qui m'est arrivé était nécessaire, mais je pleure beaucoup moins maintenant, et il en faut beaucoup plus pour me vexer ou m'énerver, et dans ce sens, je sais que je suis devenue bien plus forte que les gens que je côtoie.

Pourquoi est-ce que je te raconte tout ça? Parce que même si c'est dur et même si tu auras tout le temps des obstacles et des moments de faiblesse, baisser les bras et vouloir mettre fin à tes jours est une solution de facilité, tu passes par des choses bien plus dures qu'une personne lambda, donc dans ce sens, tu as de la chance dans ton malheur parce que tu es beaucoup mieux préparé qu'elles aux aléas de la vie. Et ça, tu ne l'apprends pas à l'école.

Voilà, je ne souhaite pas avoir de contacts avec toi ni que les gens sachent qui je suis mais je voulais que tu saches non pas qu'il y a pire (les autres te l'ont déjà bien assez dit et je trouve que ça aide pas) mais que ce que tu vis maintenant te servira bien plus que tu ne le pense.


Bon courage en tout cas, je sais que c'est pas facile.
Anonyme 
Marre de cette vie 15/18 14/11/2013 à 19:17
Ton message m'a beaucoup touché tu es quelqu'un qui a un lourd vécu, je m'y retrouve un peu dans tes paroles.
Marre de cette vie 16/18 14/11/2013 à 19:42
"Fou amoureux" puis "je n'ai jamais été amoureux" --> il y a un truc qui cloche, non ?

Et c'est un cercle vicieux : plus tu vas mal, plus tu perds ce qui t'entoure, et plus tu perds ce qui t'entoure plus tu vas mal.
J'ai fait une dépression il y a 2 ans environ, et je me suis rendue compte qu'il fallait stopper le cercle vicieux pour s'en sortir. Alors j'ai décidé d'aller bien, je me suis appuyér sur ceux qui m'offraient leur aide, et ça a marché. Fais de même ; il te faut surtout de la bonne volonté, si tu n'en as pas, je peux rien pour toi.
Marre de cette vie 17/18 15/11/2013 à 01:26
PontLymphe. a écrit :

Chacun ses soucis, chacun se bouge le cul pour améliorer son quotidien.

Le ouin-ouin ça dure 3 secondes, après tu prends ta vie en main. (:



Certes enfin il a quand même perdu un pote, hein.

Bref donc pour répondre au topic, je vis un peu une situation similaire. Tout comme toi j'ai perdu une amie avec laquelle j'étais très proche il y a de ça deux semaines, je suis en proie à des troubles du sommeil et à des crises d'angoisse régulières. Tout ça pour dire que je pense comprendre un peu ce que tu vie.
Je sais pas si je peux t'aider parce que moi même je vais pas si bien que ça. De toute façons y a pas de solution miracle mais je sais qu'il faut pas se laisser aller et faire en sorte de rendre son quotidien plus beau. Essaye aussi de bien t'entourer, c'est important.

Bref j'espère que ces quelques conseils ont pu t'aider un peu et si t'as besoin tu peux m'envoyer un mp.
Marre de cette vie 18/18 15/11/2013 à 21:38
En résumé "sourie à la vie et la vie te sourira" (c'est (très) dur au début, mais après ça devient presque une habitude).
(J'ai déprimé aussi pendant pas mal de temps, avec des bas et des très très bas... )
Bref, la seule solution trouvée efficace jusqu'à ce jour, je dirais que c'est d'avancer, toujours. Accepter le passé, ne plus ce prendre la tête avec, seulement éviter de refaire les même erreurs ; faire de notre mieux à chaque instant, collectionner les instants de bonheur (même les plus infimes, rayons de soleil bien chaud, trois mots sympas échangés en toutes convivialité, éclats de rire d'un enfant, chien courant dans le gazon, feuilles virevoltant dans le vent,... et musique (pas triste de préférence)). La vie devient plus facile quand on la voit du bon côté.
Peut-être aussi ta déprime vient elle de plus loin. Tu peut essayer de te demander pourquoi et comment tu en est arriver là, pour essayer de changer vraiment ce qu'il faut. Si c'est à partir d'un événement marquant, chaque problème a sa solution bien précise, mais quelques unes peuvent s'appliquer à diverses situations : le besoin de ce confier ou juste de concrétiser les mots qui restent coincés n'est pas rare, je pense cependant que tu trouvera mieux par toi même la solution appropriée. (pour l'exemple : j'ai passé des années avec un poids sur le cœur de ne pas avoir eu assez de temps pour parler à quelqu'un, et finalement il m'a suffit de tout déballer sur sa tombe pour aller beaucoup mieux)
Et enlève toi de la tête tes idées noir autant que possible. Personne n'est inutile à la vie. Nous avons tous notre place. Toi aussi. Et la chance tourne ; beaucoup plus qu'on ne l'imagine.
Bon courage.
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne