Le deuil

Une des plus grandes épreuves de la vie, le deuil. Que ce soit à la suite de la mort d'une personne qui nous est chère, ou bien une séparation, nous en sommes tous atteint un jour ou l'autre. Il s'agit d'une épreuve très douloureuse, qui va entraîner un d


Par Latchote, 32 ans
Ajouté le 30/01/2006
Article lu 3669 fois
Il y a 7 commentaires

[pubr]
Définition du deuil
Il s'agit d'un ensemble de réactions psychologiques, physiques, affectives, comportementales lorsqu'il y a perte d'une personne à laquelle on été très attaché. Le but du deuil est donc de pouvoir se détacher de cette personne, il faut accepter la perte d'un être chère, bien que cela soit difficile. La mort fait pourtant parti de la vie, personne ne peut rien faire contre, nous sommes donc dans l'obligation de faire avec.

Le déroulement d'un deuil
Les deuils sont différents selon les personnes. Certaines se remettent plus vite, alors que d'autres penseront à la personne disparue encore très longtemps. La durée d'un deuil est très variable en fonction du lien que les personnes avaient. S'ils étaient très proches, très complice, le deuil sera plus long que s'il ne se parlait à peine. Mais le deuil dépend aussi des relations que l'on avait avec cette personne, par exemple une mère et son fils qui ne se parent plus, lorsque l'un des deux disparaît, l'autre regrette de ne pas avoir passé assez de temps avec la personne décédée ce qui peut amener à deuil long. Dans tous les cas voici le déroulement d'un deuil :
- Dans un premier temps, tout le corps est en état de choc, que ce soit d'un point de vu émotionnelle, physique, etc. Cet état de choc sera d'autant plus grand si la mort de la personne arrive brutalement à la suite d'un accident, car le corps n'a pas pu se préparer à un tel choc. Mais le corps peut entre en état de choc, même si la personne n'est pas morte, mais à la suite d'une annonce d'une maladie grave incurable.
- La seconde tape, est une dépression qui survient assez rapidement. La personne perd l'appétit, à des troubles sexuelles, des troubles du sommeil. Une souffrance très profonde est ressentie par la personne. Cette dernière n'a plus goût à la vie.
- La troisième étape est la fin du deuil, le soulagement. La personne retrouve petit à petit l'envie de « recommencer »à vivre en admettant cette perte, de reprendre tout ce qu'elle avait arrêté, etc. il y a également formation de nouveaux attachements au près de personnes.

Le deuil d'un point de vue psychologique
Le deuil est avant tout un travail psychologique réalisé notamment par notre inconscient. Il se réalise dans la souffrance et dans un mouvement de régression psychique. Il se fait en trois étapes :
- Reconnaître la perte. Elle n'est pas immédiate, l'entourage du défunt n'admet pas encore sa disparition, mais c'est tout à fait normal. Cette reconnaissance va apporter beaucoup de souffrance aux personnes endeuillées, mais c'est cela qui va permettre de faire le deuil
- Des liens plus forts avec la personne décédée vont être tissés. Grâce aux souvenirs que les personnes endeuillées ont. Ceci va leur permettre de se détacher petit à petit de la personne disparue.
- Il y a des sentiments de culpabilité qui vont envahir les personnes endeuillées. C'est notamment cette phase qui provoque la douleur.

Surmonter un deuil
Pour surmonter au mieux le deuil, les personnes endeuillées doivent être aidées psychologiquement. Cette aide est logique au début du deuil, mais en fait les personnes endeuillées se sentent isolé ver le 6eme mois de leur deuil.
Il faut que les personnes puissent s'exprimer. Pleurer est tout à fait normal, les endeuillées doivent absolument laisser leurs émotions apparaître. Pleurer n'a rien de honteux, surtout lors de la perte d'un être chère.
Si il y a des enfants, il est important de leur dire ce qui se passe. Ils doivent aussi rester au sein de la famille, pour qu'ils puissent s'en remettre plus vite. Il faut bien leur dire que ce n'est pas de leur faute, l'enfant risque de se sentir coupable.

Le deuil est quelque chose de très lourd à supporter, mais on doit le faire pour se détacher de la personne perdue. Il n'y a malheureusement rien à faire, si ce n'est que d'attendre que cela passe. Pour que les personnes endeuillées puissent surmonter cette période, elles doivent être entourées de personnes, qui pourront les aider.

3 derniers commentaires sur l'article


SeriaL SniFFeuZ [ le 09-02 à 21:38 ]
Certaines personnes, qui ont perdu un être chèr...Ne pourront jamais faire leur deuil...C'est aussi un choix que de ne pas oublier la personne. Du moins c'est mon cas. Il y a quelque chose d'insurmontable, qui nous empêche de se dire que malgré tout la vie continue...Qu'il faut passer au dessus. Non. :/ :/ :/ Pour moi le deuil, on ne devrait pas dire : "Fais ton deuil, il/elle est parti(e), tu peux rien y faire" Mais qu'est-ce que faire réellement un deuil ? Se dire que c'est normal, que tout le monde meurt un jour, que si c'était pas aujourd'hui c'était demain..? Non, toute personne à son point de vue et ses opinions, et personne ne pense +/- pareil. Bon sur ce, j'arrête mes blablatages =) Bonne soirée --->
bambi77 [ le 01-02 à 22:04 ]
mon fere est deceder sa fai depui mai dernier et pour moi il vi enkor mai plu a coT de moi ... jne peu pa faire son deuill
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne