Le patch contraceptif « evra »

La nouvelle méthode de contraception : le patch contraceptif « Evra » Evra est le premier patch contraceptif commercialisé en France.


Par Latchote, 32 ans
Ajouté le 07/03/2006
Article lu 7155 fois
Il y a 8 commentaires
[pubr]Aux Etats Unis, cette méthode de contraception existe déjà depuis plus d'un an et 1 millions des femmes l'utilisent.
Ce patch mesure environ 2 cm sur 2 et est de couleur chair pour passer quasi inaperçu, il peut se placer soit sur l'épaule, soit dans le dos, soit sur la partie supérieure des fesse ou encore sur le ventre. Il ne doit jamais être situé près de la poitrine. Lorsque la femme le change, elle doit le placer à un autre endroit pour ne pas provoquer d'irritation de la peau a l'endroit ou le patch est posé.
Tout comme la pilule, cette méthode de contraception est prise pendant trois semaines avec un arrêt la 4eme semaine, ce qui entraîne l'apparition des règles. Le patch se pose pour une semaine et se change chaque semaine, il ne doit pas être mis plus de 9 jours.

Attention ce patch est déconseillé aux femmes hypertendue et celle qui ont de problèmes cardiaque. Les femmes qui ne peuvent pas prendre de pilules combiné ne pourront pas non plus prendre ce traitement, car le patch utilise le même principe, a savoir le même principe d'hormones; les fumeuses de plus de 35 ans et celles qui fument depuis plus de 15 ans ne pourront pas non plus utiliser ce traitement. Par contre cette méthode est vivement conseillé au femme qui oubli fréquemment leur pilule (grâce a la prise hebdomadaire, il est plus facile de ne pas l'oublier) ainsi qu'aux adolescentes qui désirent cacher leur moyen de contraception à leurs parents pas exemple.
Le principe est donc le même que celui de la pilule combinée, il n'est en aucun cas révolutionnaire car la prise d'hormone a travers la peau existé déjà dans le traitement de certaines maladies notamment les maladies bénigne du seins. Le patch délivré une association d'oestrogéne et de progestérone qui bloque l'ovulation (même chez les plus jeunes filles fraîchement pubert).
  1. 8453; des timbres patch utilisé peuvent être victime de décollement partiel.

Le prix du patch est de 5 euro par patch ce qui revient a 15 euro par mois (a peu près équivalent aux nouvelle pilules pas remboursé mais beaucoup plus cher que les pilules les plus utilisé en France).
En conclusion, le patch n'est pas révolutionnaire, pas accessible a tous les budgets mais pourraient très bien détrôné la pilule combiné chez les femmes grâce a son coté pratique, discret et presque sans risque d'oubli donc plus sur.

3 derniers commentaires sur l'article


spacecake [ le 30-01 à 22:00 ]
Ah bein moi ca fait un ans que je prends le patch :) tres pratique car je suis tête en l'aire et toujours l'art d'oublier la pilule
spacecake [ le 30-01 à 22:00 ]
AfterGlow [ le 02-08 à 17:04 ]
Je crois que ca va faire de la pub à un certain joueur de l'équipe de France :mdr:
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne