Les moyens de contraception.

"Mieux vaut prévenir que guérir" Un résumé des moyens de contraceptions, on ne les répètes jamais assez!!!!


Par serpente, 26 ans
Ajouté le 26/04/2006
Article lu 78748 fois
Il y a 11 commentaires
La contraception


Des plus en plus de jeune filles sont enceintes avant d'être majeur, leur corps n'y est pas préparé et il vaut donc mieux se protéger avant d'avoir à choisir entre garder son enfant ou avorter. De plus, il ne faut pas oublier les MST.

Les différents moyens de contraceptions:

Pour lui:


-Préservatif:
défaut(s): Il peut craquer, de plus les filles avec de longs ongles vous risquez de l'entailler alors faites attention. On reproche aux préservatifs d'émousser les sensations.certains lubrifiants rendent poreux le caoutchouc (vaseline, huile, beurre,...). Il en est donc qui sont spécifiques à cette utilisation.
Qualité(s): C'est le seul qui protège des mst. on peut le prendre partout avec sois.

Pour elle:


Le stérilet:
défaut(s):Des petites douleurs, qui résultent de contractions utérines, sont ressenties après la pose, et durent parfois quelques cycles. Les infections génitales hautes résultent rarement, excepté lors des jours qui suivent la pose, du stérilet lui même. Néanmoins, elles sont toujours aggravées par la présence d'un corps étranger. Le stérilet avec fil de cuivre modifie le volume et la durée des règles, en les prolongeant. Des caillots peuvent apparaître. Il est parfois utile prévenir l'anémie qui en résulte. Le stérilet qui contient de la progestérone occasionne parfois la survenue de longues périodes sans règles. Cela inquiète souvent la patiente et le médecin. Il suffit souvent de faire un test de grossesse au décours du premier retard de règles. S'il est négatif, c'est bien le stérilet, par son effet atrophiant sur la muqueuse, qui est responsable. Il n'est, en principe, pas nécessaire d'en refaire.
qualité(s): Ne demande aucun entretient venant de la porteuse.


Le diaphragme C'est une sorte de préservatif féminin : une calotte en plastique qui a pour armature un anneau métallique souple. Le diamètre de cet anneau est à choisir en fonction de la profondeur du vagin. C'est l'examen gynécologique qui va le déterminer.

défauts:Il faut le placer vingt minutes avant le rapport et le garder au moins six heures.
qualités: méthode sans danger, spermicide concentré à l'entrée de l'utérus, barrière latex ne s'interposant pas entre les muqueuses


LES SPERMICIDES
L'efficacité du produit et son mode d'action ne sont pas en cause. Ce qui limite les possibilités de la méthode, c'est “l'effet de goutte”: Le spermicide agit au contact des cellules. Or le sperme forme une masse compacte. Si les spermatozoïdes de la périphérie sont neutralisés par le produit, le centre peut se trouver protégé. La glaire cervicale, qui n'est jamais très loin, prend en charge les spermatozoïdes épargnés et c'est la grossesse. Ces limites n'en font pas un produit inutile. Elles le réservent aux situations où le risque de grossesse est atténué, par exemple en dehors des périodes de fécondité maximum.


La pilule
défauts: à ne pas oublier.
Les nausées et tensions mammaires, plus rares avec les dosages utilisés aujourd'hui, elles s'estompent souvent après quelques cycles de prises.
La prise de poids, que les patientes redoutent toujours, à raison, il ne faut pas le cacher. Elle peut être maîtrisée par des efforts d'équilibre alimentaires et d'activité sportive concédés dans les trois premiers mois de la prise.
Les petits saignements qui surviennent entre les règles imposent un petit bilan à la recherche d'une cause organique avant de changer de produit, ou de s'en accommoder
A l'inverse, les règles peuvent ne pas survenir dans la semaine d'arrêt de la pilule. Cela inquiète rarement le médecin, mais beaucoup plus souvent la patiente.
il est préférable de ne pas fumerquand on prend un contraceptif.
Une petite recommandation aux porteuses de lentilles oculaires, il survient parfois des intolérances
sous pilule, comme au cours de la grossesse, curieux rapprochement.

Les différentes sortes de pillules:
Les pilules micro progestatives

Elles se prennent tous les soirs sans exception. Là tous les comprimés sont dosés identiquement, donc de la même couleur. Souvenez vous en : même dosage, même couleur. Il faut les avaler quasiment à heure fixe et tenter bien évidemment de ne pas les oublier.

Les pilules classiques
On choisit de les prendre le matin ou le soir et on s'y tient. C'est plus simple quand on choisit le soir. Comme dans la plupart des boîtes, on trouve vingt et un comprimés, donc trois fois sept, cela correspond à trois semaines de prise. On observe une semaine d'arrêt et ça repart. Résultat : si le premier comprimé de la première plaquette a été pris un certain jour de la semaine, par exemple un jeudi, toutes les plaquettes seront finies un mercredi, et recommencées un jeudi. C'est dû au principe trois semaines de prise, une semaine d'arrêt.

La pillule du landemain
C'est une contraception d'urgence commercialisée
  • à utiliser
  • le plus vite possible après un rapport sexuel
    sans protection (absence de contraception,
    oubli de pilule, préservatif déchiré…)
    pour éviter une éventuelle grossesse.

    LE PRESERVATIF FEMININ

    Comment ça se présente ?
    C'est une sorte de gaine munie d'un anneau
    souple à chaque extrémité.

    • Comment l'utiliser ?
      Tu prends le préservatif par l'anneau intérieur ;
      tu le tords pour former un " 8 " ;
      tu l'insères dans le vagin avec un doigt (comme un tampon) ;
      quand l'anneau est entré entièrement,
      il reprend sa forme initiale. Tu le pousses encore un peu
      et il se place tout seul autour du col de l'utérus.

      L'IMPLANT

      Comment ça se présente ?
      C'est un bâtonnet en plastique souple, de la taille d'une allumette,
      • ).

      • Comment agit-il ?
        Il libère des hormones qui empêchent l'ovulation.
        Donc, si aucun ovule n'est libéré, impossible de tomber enceinte.

        Combien de temps faut-il le garder ?
        Au maximum, trois ans.
        Evidemment, tu peux le faire enlever quand tu veux.

        LE PATCH CONTRACEPTIF

        • ).

        • Comment ça se présente ?
          C'est une espèce de timbre que tu colles sur les fesses, les hanches,
          les cuisses, les bras ou le ventre (jamais sur les seins).

          Comment agit-il ?
          Le patch libère des hormones à travers la peau. Conséquence ?
          L'ovulation n'a pas lieu et toute grossesse est évitée.

          Comment l'utiliser ?
          Chaque patch dure une semaine. Le premier jour de tes règles,
          tu colles un patch à l'endroit que tu as choisi.
          Au 8ème jour, tu appliques un nouveau patch,
          mais pas exactement au même endroit
          (par exemple, une fois à gauche, une fois à droite).
          Après trois semaines, c'est-à-dire après le troisième patch,
          tu ne mets plus rien pendant 7 jours. C'est à ce moment-là
          que les règles apparaissent.
          Ensuite, le cycle recommence…


          LES HORMONES

          Sources: http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/9900/bin71/contra.htm
          sources: http://www.planning-familial.be/accueil1.html

3 derniers commentaires sur l'article


Karocyt [ le 01-07 à 23:56 ]
Tiens jviens de tomber sur ce topic.... pourquoi il est créé sous mon pseudo? j'ai jamais écris ça moi!!! :?: :?: :?:
Ivory [ le 25-06 à 12:22 ]
http://www.sortirensemble.com/messsage-monde-135896_1.html C'est un topic que j'avai fait a ce sujet :)
le fan d guners [ le 12-06 à 12:59 ]
:bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo:
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne