Homosexualité

lorsque homosexualité rime avec inégalité , lorsque nous sommes coupables d'être nés comme nous sommes , je dédie ce texte à tous ceux et toutes celles qui vivent quotidiennement la souffrance ...


Par MISS ZAKH, 27 ans
Ajouté le 17/07/2006
Article lu 5784 fois
Il y a 23 commentaires
En 2005 encore, l' homosexualité est encore considérée , par une certaine partie de la population , comme sujet de honte ou "d' abomination" (voir plus bas ).La peur le mépris et la haine des homosexuels s' expriment tous les jours , dans les familles , le travail , dans les rues et jusque dans les cours d' écoles .Avec la loi condamnant les insultes homophobes , un premier pas a été franchi .Néanmoins , les homosexuels ( transsexuels et bisexuels ) continuent de nos jours , à être frappés , discriminés , tués ou brûler vif .
C'est le cas de Sébastien Nouchet, un jeune homosexuel, qui en Janvier 2004, avait été brûlé vif dans son jardin .Le principal suspect a été relâché peu de temps après, faute de preuves (!)Le jeune homosexuel tiré du coma, est brûlé au 3 eme degré sur l'ensemble du corps .Il a été ensuite accusé d'avoir maquillé une agression en tentative de suicide .Malgré la lettre sans réponse adressée au président de la république pour clamer son innocence, Sébastien Nouchet a été mis en cause pour tentative de suicide et ses agresseurs ont alors engagés des poursuites pour "dénonciations calomnieuses ".

En france , l' homophobie est condamnée .Mais l' Arabie Saoudite l' Afghanistan ,la Mauritanie , le Soudan , le Nigeria , le Yémen , le Pakistan , les Emirats Arabes sont des pays ou l' homosexualité est un crime , condamnable par la peine de mort .

Le 30 Juillet 1960, l'assemblée nationale déclare l'homosexualité "fléau social «, au même titre que la tuberculose, l'alcoolisme ou la prostitution.

D' après les résultas reçus des sondages ayant pour sujet l'homosexualité, 70 % de la population aurait une opinion défavorable sur le sujet (idées homophobes, homophobie, avoir une opinion défavorable, ou un regard différend a la vue d'un "Autre " de ceux qui "ne leur ressemblent pas «).
Les différentes opinions du public sont influencées par les différentes personnalités qui sont sensées "représenter" la france : les hommes politiques, les chanteurs, acteurs, journalistes,... .Les hommes politiques , soucieux de leur image , acheminent leurs idées et leur positions dans le but de convaincre le public à y adhérer ou de les défendre .Je citerai quelques noms de ceux qui combattent pour les droits des Homosexuels : Noel Mamere , a déclaré le 5 Juin 2004 , à l' occasion du 1er mariage homosexuel en france " je pense qu' aujourd'hui nous faisons un geste en direction de l' intolérance , qu' il y a dans ce pays et dans d' autres , beaucoup d' hommes et de femmes qui , a cause de leur religion , a cause de leur statut social et aussi a cause de leur orientation sexuelle , sont aujourd'hui discriminés ".Il ajoutera par la suite " je ne vois pas pourquoi je classerais les homosexuels dans une sous - catégorie des droits de le personne ; quand une société est bloquée , ou qu' elle n' ose pas affronter des débats qui sont importants , des combats à mener , la seule manière de faire bouger les lignes passent par une certaine forme de provocation " ; Jack Lang , qui est l' un des fondateurs de la Gay Pride , défend lui aussi le droit des homosexuels , Roseline Bachelot , femme politique et députée européenne , militait depuis une dizaine d' années , pour l' égalité des sexes et la liberté de la sexualité ." le combat contre les inégalités est un combat qui n' est jamais gagné " déclare t' elle , pour encourager les homosexuels à ne jamais baisser les bras devant les différents combats à mener .

En conclusion, il est tous de notre devoir d'accepter les différences de chacun, pour mieux se comprendre et dans le but de nous construire un avenir, sans pour autant se sentir obligé d' aderer à toutes les différences qui composent une population. On pourra, alors, peut être, appeler la france une NATION.

ZAKH.


LIBERTE

EGALITE

FRATERNITE

3 derniers commentaires sur l'article


Bloodylove [ le 31-03 à 10:27 ]
J'assume complétement le fait d'être lesbienne. Mes parents, mon petit frère, toute la famille de ma copine, tout mes amis (même ceux qui ne le sont pas d'ailleurs) le savent. Malgré tout, même si je l'assume, je ressens parfois une gêne quand je suis par exemple dans la rue, enfin... Ca dépend de l'endroit. Par exemple à Châtelet, je peux pas. Trop de racaille, fouteur de merde. J'ai une amie lesbienne, qui embrassait sa copine dans la rue. Elle s'est fait taper dessus. Les mecs qui lui ont fait ca l'ont rouées de coups de pieds, coups de poing... Je pense que le monde évolue. Mais que chez certaines personnes c'est pas encore très clair. Les petits merdeux qui se la pétent et qui parlent Wesh Wesh posent problèmes. Mais il y aussi ceux de la vieille école etc... Qui sont, pour eux, dans la "normalité". Il y auras toujours des personnes qui seront rétissants par rapport à ce sujet. Et d'autres qui l'accepteront bien plus facilement. On peux faire changer d'avis quelqu'un qui n'est pas borné. Elly.
sasoune74 [ le 10-03 à 01:55 ]
rich_59 a écrit : ha je suis desolé sur un point on née pas homo on le devien je suis pas d'accord la! non on ne devient pas homo !!! on nait comme ca sinon pourquoi se sera parfois aussi dur pour un homo de faire sont coming out ... il pourrai simplement se dire vu que je suis devenu homo j'ai faire l'inverse et arrété de elle'tre et desolée mais c'est pas possible on nait homo et rien n'y changera aprés il faut juste arriver a l'accepté et bien le vivre c'est tout !!
meldjo [ le 20-01 à 14:39 ]
je ai un copain a moi qui es homo
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne