Les différentes pratiques sexuelles

La pénétration par voie vaginale, n'est pas la seule pratique sexuelle, il en existe d'autres telle que la sodomie, la fellation, le cunnilingus. Ces différentes méthodes peuvent-être utilisées comme moyen de contraception, mais le risque d'IST (Infection


Par Latchote, 32 ans
Ajouté le 23/01/2006
Article lu 18951 fois
Il y a 2 commentaires
La sodomie
[pubr]Certains hommes demandent à leur partenaire une pénétration anale. En effet l'anus étant plus étroit que le vagin, la sensation sur le pénis n'est pas la même. Il y a une autre sensation qui est ressenti par l'homme. Mais la femme n'est pas toujours d'accord de peur de la douleur que cela peut provoquer, mais aussi parcequ'elle trouve ça dégoûtant.
Cet acte doit être réalisé avec douceur, car l'anus à pour réflexe de se refermer à toute pénétration, ce qui implique de le détendre en pratiquant des caresses. L'utilisation de lubrifiants est également recommandée.
Il ne faut pas négliger les IST et le SIDA. Même avec la pénétration anale il y a un risque de contamination, en fait il est beaucoup plus important. L'anus est une zone très fragile et contient une multitude de vaisseaux sanguins, il est donc indispensable d'utiliser un préservatif. Ce dernier-devra être changé s'il y a par la suite une pénétration vaginale.

La fellation
Il s'agit de sucer, lécher, le sexe de son partenaire tout en l'ayant dans la bouche afin de faire des mouvements de va et viens qui simuleront un rapport sexuel.
La fellation provoque, pour l'homme, des sensations érotiques, pouvant aller jusqu'à l'orgasme. La partenaire peut moduler la sensation de son partenaire en serrant plus ou moins les lèvres.
Pour pratiquer la fellation, les deux partenaires doivent-être d'accord. En principe beaucoup de personnes expriment un dégoût à cette pratique, ce qui est normal étant donné que le pénis permet l'excrétion de l'urine, et cette idée peut déplaire la partenaire. Il est donc primordial d'avoir une hygiène quotidienne.
La fellation met en contact le liquide lubrifiant et certaines fois le sperme avec la bouche. Il y a donc un risque d'infection par les IST qui n'est pas à négliger. Il est donc recommandé également de mettre un préservatif.

Le cunnilingus
Cette pratique consiste à stimuler le clitoris, la vulve, l'entrée du vagin de la partenaire avec la bouche. Cela peut s'avérer dégoûtant pour certaines personnes
En principe, le cunnilingus est souvent pratiqué comme caresses préliminaires avant le rapport sexuel
La femme peut guider son partenaire vers les caresses qui lui produiront le plus d'effets.
Cette pratique pourrait transmettre des IST, mais ce n'est pas encore bien connu. Toujours est-il qu'il est préférable de prendre toutes ses précautions.

Il y a plusieurs pratiques sexuelles qui existent. Quel quelles soient, il est toujours très important de se protéger au maximum afin d'éviter toute transmission des IST.
Ces différentes méthodes sexuelles peuvent paraître parfois répugnantes pour certaines personnes, que ce soit chez les femmes ou les hommes. Il est donc très important que les deux partenaires soient d'accord.

3 derniers commentaires sur l'article


Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne