Ados et déjà parents

Les grossesses chez les adolescentes ne sont pas fortement médiatisées, cependant, elles existent et sont très répandues. En effet, même si on peut penser que ces grossesses n'arrivent que dans les pays sous développés, elles sont aussi fortement présent


Par Latchote, 32 ans
Ajouté le 23/01/2006
Article lu 4981 fois
Il y a 0 commentaire

[pubr]Pourquoi des adolescentes tombent elles enceintes dans les pays industrialisés ?
Dans les pays en voie de développement, les contraceptifs sont peu répandu et il est de coutume que les jeunes filles se marient très jeune. Ceci explique les grossesses (nombreuses) chez les mineures. Cependant dans les pays développés, ceci ne devrait pas avoir lieu.

Pour lutter contre les grossesses chez les adolescentes, les pays riches ont mis en places différentes politiques plus ou moins efficaces pour lutter contre ce phénomène. Par exemple, les Etats-Unis ont mit en place une politique de dissuasion de la pratique sexuelle qui ne devrait avoir lieu que lorsqu'on est en âge d'assumer une famille. La chute du taux de grossesse chez les adolescentes n'est pas spectaculaire.
La France quant à elle a opté pour une politique d'information qui s'avère très utile. En effet, une étude a montré que chez les jeunes filles âgées de 15 ans, beaucoup pensent qu'elles ne peuvent pas tomber en ceintes lors du premier rapport sexuel ou si elles ont leur règle. Ceci est complètement faux surtout en étant jeune. En effet, l'ovulation n'est pas régulière et peu subvenir juste à la fin des règles (ou pendant ce qui les stoppe) et il ne faut pas oublier que les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu'à 5 jours dans le corps de la femme. De plus, le stress provoqué par la première fois peut entraîner une ovulation.
Cependant lors des campagnes de contraceptions, on parle surtout du préservatif qui permet d'éviter d'être contaminé par une MST. Les adolescents mettront donc un préservatif, non pas pour ne pas avoir une grossesse non désirée mais surtout pour éviter tout risque face au SIDA. Ainsi, lorsque la relation se stabilise, le préservatif est souvent oublié et le risque de grossesse multipliée !
La contraception efficace est donc le duo préservatif/pilule qui protègera des MST et des grossesses mais ceci n'est pas seulement valable temporairement.

Comment éviter d'être parent en étant adolescent ?
Avoir des rapports sexuels c'est aussi savoir que l'on prend certains risques, tout d'abord à cause des MST mais aussi par rapport aux grossesses. C'est pour cela que les campagnes d'informations permettent de prévenir ces grossesses désirées chez les adolescentes.
Il faut aussi bien avoir en tête que les contraceptifs ne sont pas seulement utiles juste au début de la relation. 85 % des ados utilisent le préservatif lors de première fois sans pour autant continuer cet usage lorsque la relation se stabilise. Il est vrai qu'au bout d'un certain temps on veuille essayer sans, mais dans ce cas, une contraception orale est fortement recommandée afin d ‘éviter tout « accident ». De plus, pour éviter à ces adolescents, pas encore prêt, d'être parents, l'Etat a rendu l'IVG (intervention volontaire de grossesse) accessible aux mineures sans accord parental et ceci depuis 2002.

Déroulement des IVG
Avoir recourt à un IVG est, pour une adolescente plus particulièrement, très dur psychologiquement. En effet, même si les mineures n'ont plus besoin de l'accord parental pour pratiquer cette intervention (le plus souvent médicamenteuse) il est conseillé qu'elles aient auprès d'elles un adulte referant qui les soutiennent. De plus, la décision concernant l'IVG doit être prise rapidement (l'embryon ne doit pas avoir plus de 19 semaines) ce qui augmente le stress provoqué par cette pratique. Il ne faut pas oublier qu'une IVG tardive est aussi beaucoup risquée. Cependant certaines adolescentes préfèrent garder leur enfant.
Puis, après la consultation médicale suit obligatoirement la consultation sociale.
L'Etat prendra ensuite en charge ces jeunes femmes, notamment au niveau des frais d'avortement tout en leur garantissant l'anonymat.

La vie des ados déjà parents
Certaines jeunes filles décident d'avoir un enfant du garçon qu'elles aiment afin de stabiliser leur relation. Cependant la grande majorité deviennent mère par « accident ».
Dans tous les cas, assumer une « famille » pour une adolescente est une très grande responsabilité. En effet, elle doit abandonner ses études c'est à dire abandonner ses rêves et la perspective d'un bel avenir avec métier stable. De plus, même avec des aides sociales, elle ne pourra pas avoir une belle situation pour son enfant, c'est pourquoi le soutient moral et financier des parents est très important.
Cependant, élever un enfant, même si c'est dur pour une adolescente, est beaucoup plus facile si elle est soutenue par le père de l'enfant. En effet, si celui-ci le reconnaît, il pourra apporter une grande aide à la mère. Cependant lui aussi (suivant l'aide de ses propres parents) devra abandonner ses études afin de trouver un travail pour nourrir son enfant. Ainsi, faire le choix de garder l'enfant est une lourde responsabilité et obligera l'adolescent à grandir afin de devenir adulte pour pouvoir le prendre en charge.

Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne