Rendez-vous chez le gynécologue

Il arrive à un moment, au début de la vie adulte, où la femme doit aller consulter un gynécologue. Celui-ci occultera les parties les plus intimes et aussi très fragiles de la femmes, qui servent à la procréation.


Par Latchote, 32 ans
Ajouté le 23/01/2006
Article lu 9685 fois
Il y a 0 commentaire

Choisir son gynécologue
[pubr]Lorsqu'une fille atteint l'age de 15-16 ans, se pose la question du premier rendez-vous chez le gynécologue.
En effet, cette première visite fait beaucoup parler d'elle pour son cotés stressant et inquiétant. Mais il ne faut pas avoir peur.
Tout d'abord, une jeune femme doit toujours choisir son gynécologue avec soin. En effet c'est lui qui entrera dans son intimité. Il occultera les parties les plus intimes du corps d'une femme. Un rapport tout à fait médical et à la fois intime s'installe entre le médecin et sa patiente. De plus, il ne faut pas choisir un gynécologue parce que sa mère ou sa meilleure amie a dit qu'il était bien, mais parce qu'on se sent à l'aise avec ce praticien. Evidemment il y a le choix entre un gynécologue femme ou homme. Ce choix dépend des filles, un choix qu'il ne faut pas prendre à la légère.

Que se passe t-il lors du premier rendez-vous ?
Lors ce rendez-vous, les examens sont rares, ils n'ont lieu qu'en cas de problème. Le gynécologue établit un premier lien avec sa patiente et fait son dossier. Lorsqu'une jeune fille décide d'aller voir pour la première fois un gynécologue, ce sera une rencontre informative (à par si elle vient pour quelque chose de précis, comme les MST par exemple). Elle pourra poser toutes les questions qu'elle veut dans la plus grande confiance, ce praticien y répondra toujours avec plaisir, et toujours mieux que les parents.
La jeune fille pourra parler de son intimité en toute tranquillité, secret médical oblige.
En fait lors de ce premier rendez-vous, le gynécologue va poser des questions précises (date des premières règles, MST, etc.).
Une adolescente peut retarder cette visite car elle n'est pas nécessaire si tôt à par en cas de problèmes ou de maladies, même d'agression sexuelle.
Pour toute mineure voulant rencontrer un gynécologue gratuitement et de façon anonyme, il suffit de contacter le planning familial afin de prendre rendez-vous sur :
www.planning-familial.org ou par téléphone au 01.48.07.29.10 (mouvement français du planning familial).

Comment se passe un examen ?
L'examen ne se fait donc pas, lors du premier rendez-vous mais il aura lieu aux prochaines consultations.
Tout d'abord, il faut savoir que cet examen est indolore tant que l'on est décontracté (ceci évite la contraction des muscles périnéaux qui peut rendre l'examen douloureux) même si la position avec les jambes fléchies n'est pas très confortable. De plus le gynécologue explique tous les gestes qui aident à la détente.
Pour les jeunes filles vierges, il ne faut pas avoir peur de perdre son hymen car ce n'est pas le cas lors d'un tel examen.

Durant cette osculation, le gynécologue va pratiquer différents examens :
- toucher vaginal
- Prélèvement pour faire un frottis, sauf si la jeune femme est encore vierge.
- Palpation des seins.
Les examens permettent de vérifier le bon état de la vulve, du vagin, du col de l'utérus et des ovaires grâce à un spéculum (instrument servant à écarter, ici, le vagin), afin de prévenir toute pathologie, tout cancer concernant ces organes.
C'est pourquoi, même si la rencontre informative entre le gynécologue et sa jeune patiente permet à l'adolescente de connaître son corps, une femme adulte doit consulter son gynécologue au moins une fois par an.

Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne