L’alcool

De nos jours, l'alcool est entré dans les mœurs. En effet les français boivent pour toute occasion. Cependant, il ne faut pas oublier que l'alcool est la deuxième cause de mortalité dans notre pays et que 5 millions de personnes connaissent des difficulté


Par Latchote, 32 ans
Ajouté le 23/01/2006
Article lu 7143 fois
Il y a 72 commentaires

Quelques chiffres sur le taux de mortalité dû à l'alcool
[pubr]L'alcool est directement responsable de 22 110 décès :
- 11 706 morts d'un cancer dû à l'alcoolisme
- 8 863 décédés d'une cirrhose du foie
- 2 541 sont morts à cause d'une dépendance à l'alcool
De nos jours en France, l'alcool est directement ou indirectement responsable de 45 000 décès par an. L'alcoolisme est le deuxième taux de mortalité dans l'hexagone, devançant même les décès dus aux accidents de la route.

L'alcool au volant
L'alcool est à l'origine de 30% des tués sur la route et de 10% des conducteurs accidentés, ce qui est énorme sachant que « seulement » 3% des conducteurs conduit avec de l'alcool dans le sang.
Le fort taux d'accidentés lié à l'alcoolisme est du au fait que l'alcool agit sur l'appareil psychomoteur du buveur. En effet, dans ce cas, le champ visuel déjà limité par la vitesse l'est encore plus par l'alcool.
De plus l'alcoolémie (taux d'alcool dans le sang) rend les gestes imprécis, mal coordonnés, il y a un risque de somnolence (et ceci est valable à partir d'un verre).
Un conducteur ivre pensera qu'il est invulnérable, il n'aura plus la notion du danger.
0,50g/L d'alcool dans le sang multiplie le risque d'accident par 2 et 2g/L le multiplie par 80 ce qui n'est pas du tout négligeable)
ainsi le risque d'accidents mortels augmente très rapidement avec l'alcoolémie.
C'est pour cela que l'alcoolémie est contrôlée et sévèrement punie.
Le taux réglementaire d'alcool dans le sang est de 0,50g/L ou 0,25mg/L dans l'air expiré (mesure effectués par un éthylomètre). Lorsque le conducteur dépasse ce stade sans atteindre les 0,80g/L d'alcool dans le sang, il est passible d'une contravention de 4° classe, soit 135€, ou 100 000€ s'il y a homicide, d'amende, une perte de 6 points, une suspension de permis pendant 3 ans au maximum, ou un emprisonnement de 7 ans, s'il y a homicide.
Si le seuil dépasse les 0,80g/L d'alcool dans le sang, le conducteur aura une amende de 4 500€, ira en prison pendant 2 ans, aura une suspension de permis de 3 ans au maximum et un retrait de 6 points.
De plus, il faut faire attention, l'alcool est éliminé différemment selon les personnes.

Les inégalités face à l'alcool
Il faut tout d'abord savoir que l'on soit un homme ou une femme, jeune ou âgé, l'alcool se diffuse rapidement lorsque son degré est élevé et l'estomac vide. Plus on boit, et plus l'alcoolémie augmente.
Une dose standard donne en moyenne une alcoolémie de 0,20g/L dans le sang. Cependant le taux d'alcool diffère selon le sexe, l'age, l'état de santé et aussi le poids.
Une femme boit, en général beaucoup moins qu'un homme d'où une mortalité masculine 3,5 fois plus élevée, cependant elle est plus sensible aux effets de l'alcool d'où des seuils maximaux de consommation différents
Un homme peut consommer au maximum 3 verres d'alcool par jour, contre 2 verres pour une femme, sauf pour les femmes enceintes qui ne doivent pas boire. En effet lors d'une grossesse l'alcool agit directement sur l'enfant. C'est l'un des facteurs principaux de problèmes psychomoteur.
La situation sociale a aussi un effet sur l'alcoolisme. En effet, les ouvriers, les artisans, etc., consommeraient plus d'alcool que les cadres, les directeurs, etc.

Les petits évènements qui nous font boire
L'alcool fait parti des mœurs de l'hexagone. Un apéritif, suivit d'un grand repas de famille accompagné d'un bon vin ou bien une choucroute accompagnées d'une bonne bière d'Alsace. De nombreux petits évènements qui nous font boire occasionnellement mais aussi naturellement sans nous faire penser aux conséquences de ces quelques verres car il ne faut pas oublier que la majorité des accidents de voitures, sont causés par des buveurs occasionnels.

Ainsi même si on n'est pas ivre ou dépendant, l'alcool reste un danger pour tout le monde. Et comme il se doit : « l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ».

3 derniers commentaires sur l'article


MickeyMaousse [ le 21-06 à 00:10 ]
C'est vrai l'alcool c'est mal mais j'ai envi de citer une phrase de Churchill: "J'ai retiré plus de choses de l'alcool que l'alcool ne m'en a retirées."
duchess [ le 29-04 à 20:56 ]
Notre bière qui êtes au frais Que notre demi soit versé Que notre volonté soit faite.Au bar comme au comptoir Pardonnez-nous nos gueules de bois Comme nous pardonnons A ceux qui boivent du Coca Soumets-nous au demi pression Et délivre-nous de la soif Amen ton pack hips :moveange: Si cela reste avec modération quel est le mal ?
Ragga_Muffin [ le 05-03 à 18:44 ]
sephi a écrit : Bah putain, tout les gens qui sont fier de boire autant de truc pour être cuités ... *OWAI c'trop bien j'suis trop mal, je dégueule partout, je tente de baiser et j'me prends des rateaux pas possible, j'ai l'air trop con, mais C'EST TROP BIEN* Wouhou t'es trop un génie mec, si tu crois qu'un mec dégueule parce que ça lui fait plaiz bah t'as rien compris et quand on comprend pas on se tais. Thanks dude. P*tain ça devrait pas être trop dur de comprendre qu'un mec qui se met mal il l'a pas fait exprès, personne ne connais ses limites, surtout avec l'alcool qui monte au bout d'un certain temps, pour savoir qu'un verre est de trop faut l'avoir bu. Y'a des gens qui se sur-estiment parce qu'ils connaissent moins, point barre.
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne