Les filles … leurs règles

Contrairement aux hommes, les femmes ont une activité reproductrice cyclique, c'est le cycle ovarien. Chaque mois les ovaires sécrètent des ovocytes (ovules) provoquant la modification morphologique de l'utérus qui s'apprête à abriter un embryon. Si l'ovo


Par Latchote, 32 ans
Ajouté le 23/01/2006
Article lu 26185 fois
Il y a 0 commentaire

[pubr]Les premières règles
Lorsque les filles approchent de la puberté, elles attendent avec impatience, mais aussi avec appréhension, leurs premières règles.
Et puis un jour, elles s'aperçoivent qu'il y a au fond de leur culotte une tache brunâtre, c'est du sang.
Mais comment savoir qu'il s'agit bien des règles ?
Tout d'abord, ces saignements doivent venir du vagin et non de l'ouverture urinaire ou de l'anus
Ces saignements doivent apparaître aux alentours de l'age de 13 ans. Cependant chez certaines filles ils peuvent apparaître vers 10 ans et chez d'autres, vers 16 ans. En principe l'age est héréditaire. Mais si les règles tardent à venir, il ne faut pas s'inquiéter, c'est peut être dû, soit au fait que le corps n'est pas encore mature, car 13 ans correspond à l'age osseux, soit à un hymen sans ouverture. Dans ce cas, le sang des règles ne peut pas s'écouler. Il faut donc consulter un médecin qui le percera.
Dans tous les cas si les règles tardent trop, il est conseillé d'aller voir un médecin.
En attendant, il vaut mieux toujours avoir des réserves dans son sac, par précaution, et s'informer au près de sa mère qui sera toujours de bon conseil.
Les règles peuvent se révéler inquiétantes. Par exemple, la première année, elles peuvent se révéler particulièrement irrégulières (par exemple être espacées de 6 mois). Il ne faut donc pas s'affoler, ceci est normal. En effet les premières règles ne sont pas forcément liées à l'ovulation, il peut s'agir de règles pubertaires.
Une régularité des règles se mettre en place durant les trois premières années et ensuite lors de cette troisième année, elles ont normalement un rythme et un flux régulier..

Quelle protection choisir ?
Serviette ou tampon ? Voici une question qui tracasse un grand nombre de filles ne sachant pas ce qui est le mieux adapté à leur cas.
Répondre à cette question n'est pas très long, il suffit de choisir ce avec quoi on est le plus à l'aise. Cependant, quelques détails ne seraient pas inutiles
- les serviettes à usage externe. Elles absorbent le sang qui s'écoule naturellement. Mais il y a un risque de mauvaises odeurs dû à l'oxydation du sang au contact de l'air. Pour éviter ce petit désagrément il est conseillé de changer sa serviette environ toutes les trois heures, ce qui permettra aussi de rester bien au sec ! en plus, une grande hygiène est nécessaire. Il faut parfois se laver plusieurs fois par jouir (sans pour autant se décaper). Les serviettes ne sont pas très esthétiques, par exemple elles peuvent se voir à travers un fin pantalon en toile ou bien ne pas empêcher de tacher les vêtements près du corps. Elles peuvent aussi provoquer une irritation au niveau de la vulve (dans ce cas, il faut changer de marque). Cependant il est conseillé d'alterner serviettes et tampons, voici quelques réponses à des questions récurrentes :
- Les tampons à usage interne. Ils se glissent dans le vagin contrairement aux serviettes :
- Ils ont un rôle absorbant, ils n'empêchent donc pas le sang de s'écouler du vagin.
- Au bout du vagin se trouve le col de l'utérus, extrêmement étroit, ce qui empêche au tampon de monter trop haut et de se « perdre ».
- En ce qui concerne la virginité, il n'y a aucun risque, elle ne peut être perdue que par un acte sexuel. L'hymen ne sera donc pas déchiré, sauf s'il est trop fin.
Les tampons sont très utiles notamment lors de baignades mais il faut les changer toutes les trois à quatre heures, pour éviter toutes infections. De plus lors qu port d'un stérilet, il est conseillé de ne pas mettre de tampon car il y a un risque d'infection pour l'utérus.

Les règles douloureuses
Chez certaines filles, les règles sont un véritable calvaire. Elles commencent quand elles sont rythmées et en principe, sont héréditaires. De plus, elles sont plus fortes,plus elles apparaissent tôt.
La douleur des règles est plus importante si on est stressé. En effet, elle est due à une contraction de l'utérus, donc plus on est stressé, plus il y a contraction.
Il existe trois grands types de douleurs
- celles qui ne durent que quelques heures et qui sont dues à des spasmes au niveau de l'utérus.
- Quelques jours avant les règles, une douleur congestive prend tout le ventre, voir les seins et la tête.
- Les deux douleurs ensembles qui s'étendent aux reins et aux cuisses.

Pour diminuer la douleur, il est conseillé de se décontracter, d'avoir une activité physique régulière, un temps de sommeil suffisant.
Un bon bain chaud ou une bouillotte sur le ventre peuvent aussi se révéler efficaces.
Il est également conseillé de prendre des médicaments (voir avec votre médecin). Si les douleurs persistent, consulter un médecin qui prescrira un traitement selon votre cas

Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne