Dans le fond...

Dans le fond qu'est-ce qu'aimer ? Du vécu à l'écrit, certains s'y verront, d'autres non... Tant pis, c'est la vie.


Par Fuel_44, 22 ans
Ajouté le 10/09/2010
Article lu 2949 fois
Il y a 4 commentaires
Dans le fond, qu'est-ce qu'aimer ?

Voir la personne un jour, être électrisé. L'approcher doucement, sympathiser pendant de longs mois, toujours essayer d'en savoir plus... Tenter d'apprendre ce qu'elle pense de vous de toutes les manières possibles, ne pas dormir la nuit, en devenir fou... En parler aux amis, en se cachant, ou librement, demander tout le temps conseil...

Toi qui sait d'habitude toujours tout reconnaître, t'es aveugle quand tu le vois, il brille, c'est ton soleil... T'espère toujours, un jour tu te déclares, avec un mot inédit, de longs mois à lui apprendre à déchiffrer des lettres codées, pour qu'il découvre un "Je crois que je t'aime un peu", te regarde et ne réponde pas... Des minutes qui s'écoulent, le cœur dans les talons, toujours pas de nouvelles, chaque seconde pèse un peu plus. Que lui dire, que faire ? Juste attendre, et ne rien savoir. Rentrer chez soi, les mains dans les poches, le moral au plus bas... Regarder son portable, attendre la réponse, enfin le message tant espéré, "Je suis hétéro désolé"... Des larmes qui coulent sur les joues, des envies bêtes qui passent et partent... Son visage devant les yeux, son esprit dans le cœur, espérer monter plus haut mais descendre...

Le lendemain, espérer toujours, cassé en deux, on ne sait plus quoi dire... Un nouveau message, codé, il te regarde, les yeux dans le brouillard, face voilée... Plus savoir quoi faire, se cacher dans la connerie insister, et encore l'énerver...

Le regarder à longueur de journée, en se faisant remarquer, au point où t'en est, qu'est-ce que ça fait ? Rédiger des poèmes et tout griffonner, lui offrir, se faire dire que c'est beau et repousser une fois de plus... S'enfoncer dans la déprime, pleurer tous les soirs, c'est la routine... Et toujours espérer, c'est moche l'amour... Ne pas oublier, continuer à le suivre, le protéger l'aimer, sans reconnaissance, c'est horrible...

Mais que peut-on y faire, l'amour est l'amour, il est ce qu'il est, incompréhensible, parfois bête par fois beau... L'entendre le lundi, en arrivant, lui serrer la main le vendredi en repartant... Ta vie tourne autour de lui... Ses yeux ses cheveux, son sourire ses délires... Toujours espérer, qu'un jour ce sera oui, "Je suis gay, tu l'as deviné"...

Mais jamais admettre que ça peut-être faux, et espérer encore, l'énerver toujours plus... L'année avance vite, que peut-on y faire, chaque instant t'en écarte un peu plus... Il s'éloigne, t'en souffre... Envie de suicide, des amis qui te sauvent... Conflit familial, les notes qui plongent, s'enfoncer dans le délire, le prendre au rire... Mais lui rit jaune... Que faire de tout ça ? Espérer de chaque contact, sa jambe contre la tienne, tu crois, mais il ne sait pas... Tu touches, il ne sent rien...

Y penser tout le temps, mais jamais trouver, la solution les problèmes, que faire contre tout ça ? Bientôt il partira, l'année va finir, plus entendre son rire, envolé son sourire...

Au loin du bleu, ce n'est pas le soleil, tu pleures le ciel aussi, mais lui s'éloigne, largué devant le tram, il entre dans la gare, tu restes à le regarder sous la pluie battante... L'eau coule, des yeux et des cieux, que faire contre ça, c'est moche l'amour, celui qu'on te vante tous les jours, que jamais tu vois, que des couples cassés...

Un coup d'œil sur la montre, son train va partir... Tu vas retourner à ta vie, sans le revoir lui, y penser l'écrire, il ne sait pas... T'es à ses pieds, t'attends ses écrits, mais rien ne vient, tout seul derrière ton écran, tu pleures encore...

T'as perdu ton cœur, il faudrait le retrouver, mais comment faire quand on est paumé ? Tu le suivais sans regarder, et il t'a emmené... Loin, très loin, sur les chemins cachés de l'amour, les plaisirs du couple...

Mais comment oublier l'amour ? Tu ris t'y penses, tu ris plus, personne peut rien y faire... La musique reprend, tu l'écoutes, et dedans tu lis tes malheurs, t'es avec lui, ton ami, pas ton amour... Il te dit ce qu'il peut, mais que peut-il comprendre à ce que tu ressens ? Tu t'éloignes, les mains dans les poches, il te regarde, sans savoir que faire...

Tu connais le remède, mais tu sais que tu l'auras jamais... Tu regardes la falaise, l'eau qui se brise sur les vagues, t'aimerais être à leur place, insouciantes, te casser toi aussi, sur les rochers sans penser, suivre le cours et ne pas décider...

Les vacances finissent, t'es pas mieux pour autant, t'arrive le lundi, tu lis sur les feuilles, les noms qui défilent, tu cherche le sien avant le sien... Tu l'attends où tu peux, t'espère le voir, il traîne, n'arrive pas... Au fond c'est lui, à côté de quelqu'un, il discute, le sourire... Il te voit, le sourire disparaît... Son visage perd sa joie, tu t'en veux, tu te retournes et t'enfuis... Que faire face à ça ? T'en est fou, mais t'y peux rien, c'est comme ça l'amour, il est beau, c'est moche...

La vie reprend son cours comme si de rien n'était, mais moi, je n'oublie rien...






Bref... Assez sympa à lire en écoutant Mistral gagnant, de Renaud...

Masti, alias Fuel_44.

3 derniers commentaires sur l'article


grougrou [ le 18-08 à 08:30 ]
moi je dis tou a fes d'acord l'amour ses un putain de drogue qui nus fait du bien mes nou détruit ala fous
M' =) [ le 07-03 à 22:09 ]
Non pas dans le but de te vexer mais apparemment tu as un long chemin a faire avant de vivre et de définir le vrai amour!! Celui où il est impossible de parler de l'autre sans avoir le souffle couper cette chaleur qui mon brusquement et les rougissements qui viennent progressivement. Ca !! C'est l'amour !!
M' =) [ le 07-03 à 22:09 ]
Commentaire sur l'article : Dans le fond.... --------------- Dans le fond qu'est-ce qu'aimer ? Du vécu à l'écrit, certains s'y verront, d'autres non... Tant pis, c'est la vie. ---------------
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne